Biographies

CONSTANCE ARIZZOLI

scénographe, vidéaste, autrice, co-direction

Elle est diplômée de l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris en scénographie. Elle a travaillé comme scénographe notamment auprès de Joséphine de Meaux, Pascale Nandillon, Sébastien Eveno, Serge Tranvouez, Vincent Lacoste, Olivier Coulon-Jablonka, ainsi que pour le Théâtre Kantor à L’École Normale Supérieure Lettres et Sciences Humaines de Lyon et l’Opéra Royal de Wallonie. Elle parti- cipe à différents projets mêlant arts plastiques, scénographie et vidéo, notamment avec Ars Anima et ses projets d’expositions participatives. Elle a aussi réalisé des installations plastiques pour des Festivals et a été l’assistante du scénographe et metteur en scène Daniel Jeanneteau ainsi que de Françoise Darne pour des muséographies, avec le Salon du livre et de la Presse Jeunesse. Sa rencontre avec le metteur en scène Ricardo Lopez Muñoz l’a amenée à monter plusieurs projets en tant que collaboratrice, scénographe et autrice de théâtre, notamment à la Comédie de Saint-Etienne et au Théâtre de la Tempête.
Depuis 2016, elle enseigne la scénographie à l’université de Picardie. À partir de 2014, elle participe au projet (En)quête de notre enfance mené par le collectif I am a bird now & La Compagnie d’A côté, en concevant la scénographie d’une installation performative en deux Opus. En 2017, elle crée Air(e)s de couleurs-Rouge au sein de la Cie d'À Côté, installation immersive sur la couleur à travers les cinq sens, créé en Avignon au Festival Theatr’Enfants Monclar. En octobre 2020 elle créera Air(e)s de couleurs-Bleu lors du Festival Premières Rencontres. Elle co dirige, avec Daniela Labbé Cabrera, le Collectif I am a bird now. Elle y mène de nombreuses actions sur les territoires des Hauts-de-Seine et de l’Essonne, en direction d’adolescents, d’enfants et très jeunes enfants, et y conçoit sa prochaine creation pour le tout public dès 4 ans conçue avec Melody Marcq : L’écran de mes rêves, spectacle pluri-disciplinaire qui s’interroge sur “À quoi rêvent les animaux?”.
Lien vers Book 1 & Book 2

FRANCK FRAPPA

réalisateur, photographe, vidéaste.

Après sa sortie du conservatoire d’art dramatique régional de Nice, Franck Frappa se forme comme comédien à la technique de Sandford Meisner au William Alderson studio de New York puis au cours Florent à Paris. Il débute alors une carrière de comédien et joue au théâtre sous la direction des metteurs en scène Vincent Lacoste, Pascale Nandillon, Yvan Heidsieck, Robert Cordier, Nicolas Klotz, Hubert Colas, Frédérique Duchêne et au cinéma avec Pierre Merejkowsky, Yvan Heidsieck, Thierry Dejean et Pierre Beccu. Au théâtre, il aborde des auteurs comme Edward Bond, Didier George Gabily, Sarah Kane, Jean-Luc Nancy, Ibsen, Beckett, Koltès, Michaux, Shakespeare, etc. En 2006, il décide de changer de voie pour se lancer dans une carrière audiovisuelle et travaille comme 3ème, 2ème et 1er assistant réalisateur sur de nombreuses fictions pour la télévision et le cinéma. Durant ces années il développe en parallèle de son activité d’assistant réalisateur, des ateliers théâtre en milieu carcéral et il mène depuis 2009 un atelier sur les auteurs contemporains avec des adolescents en partenariat avec la ville d’Etrechy et le collège Le Roussay dans l’Essonne. En 2012 et 2013 avec ces mêmes adolescents il réalise ses deux premiers courts-métrages Augustin et Comédie. En 2013 et 2014, il réalise ses 3ème et 4ème courts-métrage Wesh ! et Un avenir proche avec des adolescents en partenariat avec de la ville des Lilas. Il a également mis en scène avec Aurélie Leroux Et après une pièce mêlant le théâtre et la vidéo d'après Les enfants  d'Edward Bond.

Il a réalise par ailleurs les photos des spectacles du collectif et les captations vidéos. Lien vers les films

 

DANIELA LABBÉ CABRERA

comédienne, metteur en scène, directrice artistique

De nationalité chilienne, elle étudie au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris, puis à la Ernst Busch Hochschüle de Berlin ainsi qu'à l’Institut Supérieur des Arts à la Havane (Cuba). Comédienne, autrice et metteure en scène, elle mène un travail à la frontière des genres ( théâtre, danse, cinéma), pour lequel elle collabore aussi bien avec des acteurs, des danseurs, des plasticiens et des réalisateurs. Depuis quelques années, son écriture naît d'un processus documentaire pour aller vers l'écriture d'une fiction, qui passe par le texte et par une écriture des corps et des espaces.

Elle a été lauréate de l'aide à la création de Artcena en 2015 (dramaturgies plurielles).

Comme comédienne, elle a travaillé durant six années avec le metteur en scène Italien Antonio Latella notamment à la Biennale de Venise, en France avec Serge Tranvouez, Irina Brook, Stéphanie Loïk, Ricardo Lopez-Muñoz, Jean-Pierre Baro, Véronique Caye, Joséphine De Meaux, ainsi qu’avec les chorégraphes Felix Ruckert, Sebastien Ly. Elle a été collaboratrice de Ricardo Lopez-Muñoz et de Stéphanie Loïk notamment pour des projets menés à l’International (Santiago du Chili).

Elle joue et mis en scène: Le  Bain & l’Apprentissage (2009), un dyptique théâtre et cinéma d’après deux récits autobiographiques de Jean-Luc Lagarce, elle écrit, joue et met en scène avec Anne-Élodie Sorlin Le Voyager Record (2013), spectacle pluridisciplinaire pour le tout-public à partir de 7 ans, repris en 2018 au CDN des Amandiers à Nanterre; avec Aurélie Leroux La terre, la mer et le ciel troués (2014), Opus 1 Blancs (2015) et Opus 2 Chroma (2016). Opus 1 Blancs à tourné 135 dates de 2015 à 2017 en France et à l’International. En 2017 elle initie le projet documentaire D’une mémoire à l’autre, écrit et réalisé avec Aurélie Leroux et constitué de plusieurs temps d’immersion documentaire dans deux EPHAD. Ce projet à donné lieu à un moyen-métrage documentaire et à un spectacle pluridisciplinaire Lao (j’en rêve, viens me chercher) crée en Janvier 2020 avec la musique originale de Ibrahim Maalouf et co-produit par le ThéâtredelaCité-CDN Toulouse Occitanue, le Théâtre Victor Hugo de Bagneux, l’Amin Théâtre et Mister Ibé.

Pour la saison 20/21, elle décide avec les membres du collectif I am a bird now de réinvestir d’autres espace de représentations, pour aller à la rencontre des publics le plus touchés par la pandémie. Dans ce désir, elle conçoit la performance sonore et chorégraphique LAO in situ> variation #3 qui fait résonner dans différents espaces de vie la mémoire d’une éxilée laotienne. Cette pièce est diffusée durant tout l’été 2021 en plein air, notamment au Domaine de Chamarande, au Parc Floral et dans des lieux non dédiés (Ephad, hôpitaux..). Elle conçoit également la pièce sonore Un jardin pour demain d’après le livre pour enfants de Gilles Clément destinée à voyager dans tous type d’espaces.

En 2021 elle entame l'écriture de sa prochaine pièce Coeur Poumon à partir de rencontres menées avec des soignants, sur le thème de la réparation des cœurs, qui sera crée en 2023 au Festival des Francophonies et au Théâtre de la Tempête.

En parallèle, elle mène au sein du collectif un travail de recherche avec des enfants ainsi qu‘une réflexion théorique avec des chercheurs et spécialistes de l'enfance, et des ateliers auprès d’un public de tout âge.

MAGALI MURBACH

scénographe, costumière, plasticienne, autrice, éditrice.

Magali Murbach se forme d'abord aux Lettres Classiques et fait ses humanités à l'Université Lumière Lyon II. Son mémoire de maîtrise analyse les relations d'interdépendance dramaturgique entre le corps des acteurs, l'espace réel et l'espace de la fiction. Elle intègre ensuite l’ESAD-Théâtre National de Strasbourg (2001-2004) en scénographie et costumes, et se forme auprès des metteurs en scène Stéphane Braunschweig, Daniel Janneteau, Gildas Milin (…). Scénographe-plasticienne et costumière depuis 2004, elle explore l'écriture de l'espace et du costume auprès de nombreux metteurs en scène, auteurs, performeurs, musiciens, et déploie son geste en étroite collaboration artistique et humaine avec le collectif I Am A Bird Now. Elle travaille notament avec Norah Krief et Eric Lacascade (Al Atlal), Eugène Durif, Karell Pruniau et Eric Lacascade (Le cas Lucia), Jean-Pierre Baro (Gertrud, Woyzeck, Ivanov, La ville ouverte, Lucien Petit), Jean-Luc Vincent (Detruire dit-elle), Jérémie Scheidler (Leila, Lisières), Sylviane Fortuny et Philippe Dorin (Soeurs, Abeilles, 3 contes), Leila Mendez et Sophie Laloy (Tamao, Muerto o Vivo), Samuel Gallet (Visions d'Eskandar), Gildas Milin (L'homme de février, Machine sans cible, Collapsars), Stella Serfaty (Dans les bois), les Kristoff K'Roll (A l'ombre des ondes, Festival d'Automne 2017, Word is a blues), Célie Pauthe (L'ignorant et le fou), Guillaume Vincent (Les vagues), Lucie Berelowitch et le groupe Dakh Daughter (Antigone), Michal Sciezkowski (Sallinger; A l'ami qui ne m'a pas sauvé la vie), la Cie du Sans Souci (Album de famille, Carnet de notes), Aurélia Guillet (Penthésilée Paysage).
Au sein du collectif I Am A Bird Now, elle concoit les scénographies et costumes du Voyager Record, de Daniela Labbe Cabrera et Anne Elodie Sorlin, de Lao (J’en rêve, viens me chercher) de Daniela Labbe Cabrera et Aurélie Leroux, et les costumes de (En)Quête de notre enfance. Elle conçoit un tapis pour les Lectures mises en bouche sur le thème des cinq sens et du paysage imaginaire. Elle inscrit également son travail au sein d'ateliers avec des publics variés, dans une nécessité de faire correspondre et résonner tous les espaces du vivant. Ateliers d'écriture et de fabrication de livres, d'arts plastiques, de théâtre, ainsi que des ateliers/performance sur le thème de la mémoire et de ses métamorphoses. Dans cette perspective de transmission et de rencontre intergénérationnelle, elle se charge d'un TD de scénographie à L'Université Jules Verne à Amiens deux années consécutives.
Autrice également, elle est publiée aux éditions Un thé chez les fous (Notre maison, dont une lecture est donnée par le collectif De Quark à Toulouse, et par Jean-Pierre Baro, Emmanuelle Lafont, Elios Noël et Adeline Olivier à la Halle Saint Pierre à Paris, 2010). Elle co-crée enfin, avec avec François Lantin, la maison d'Edition DYozoL consacrée à la littérature jeunesse, en 2016.
Lien vers Book 1 & Book 2

ANNE-ÉLODIE SORLIN

comédienne, metteure en scène

Formée au conservatoire du IXème arrondissement de Paris puis à l'école du Studio-Théâtre d'Asnières, elle reçoit un prix d'interprétation aux Espoirs du TBB en 1997 pour le rôle de Véra dans Un dimanche à la campagne de Tourgueniev. La même année elle joue dans Dom Juan ou la mort qui fait le trottoir de Montherlant au Théâtre de la Madeleine avec Georges Wilson mise en scène par Jean-Luc Tardieu. Au cinéma elle tourne avec Philippe-Emmanuel Sorlin, Yoshi Oida, Jérôme Bonnel, Emmanuel Mouret, Orest Romero Morales, jean-christophe Meurisse , Xavier Deranlot, Jean-Michel Ribes. Très vite intéressée par le travail en compagnie, elle participe dès leurs débuts aux créations itinérantes des Petits Pieds dirigée par Joséphine de Meaux et crée sa propre compagnie en compagnie de Jean-Christophe Meurisse où elle met en scène entre autre Naïves Hirondelles de Dubillard au théâtre Déjazet ou la Locandiera de Carlo Goldoni.

Elle est co-auteure et comédienne au sein du collectif Les Chiens de Navarre, depuis leur création en 2005, co-écrit et joue notamment dans Une Raclette, Nous avons les machines, Quand je pense qu'on va vieillir ensemble, les danseurs ont apprécié la qualité du parquet …. et jusqu'à la création du spectacle Les Armoires Normandes en 2017. Elle quitte la compagnie et collabore avec Jean Luc Vincent à la création de Détruire d’après Marguerite Duras en 2017 où elle jouera Duras. Parallèlement elle crée avec Daniela Labbé-Cabrera le collectif I am a bird now. Ensemble, elles conçoivent et interprètent un spectacle tout public, Le Voyager Record. joué au Théâtre de Vanves, au Théâtre Paris-Villette et au Théâtre des Amandiers de Nanterre en mai 2018.

En 2014 elle rencontre David Wampach et collabore à  sa dernière création, Urge, créé à Montpellier Danse en juin 2015. Parallèlement, elle monte un groupe de Noise avec son frère, Philippe-Emmanuel Sorlin : Calcutta désert. Ils feront ensemble en 2016 un atelier au sein du Collectif Im a bird now à Bagneux et plusieurs concerts à Paris et rejoint pour une performance musicale, FOUR 6 (John Cage) avec le groupe IRMAR. En septembre 2016, elle joue au Théâtre du Rond-Point dans Fumiers mis en scène par Thomas Blanchard. Elle rejoint en 2018 la Compagnie des Lucioles pour la reprise au théâtre des Célestins de la Cuisine d'Elvis mis en scène par Pierre Maillet.

Elle joue en juin 2018 au Festival d’Avignon_IN dans Au-delà de la forêt le Monde de Miguel Fragata metteur en scènes portugais, spectacle repris en Mars 2019 au Théâtre de la Ville. En 2019 elle joue dans Palace mis en scène par Jean-Michel Ribes au théâtre de Paris. Et cette année elle forme un collectif en compagnie de Thomas Scimeca et Maxence Tual pour leur premier spectacle : Jamais labour n'est trop profond", qui se jouera au Théâtre Nanterre Amandiers- Centre Dramatique National en septembre 2020.

Ces créateurs qui cheminent avec nous:  Guillaume Allardi (comédien/musicien ), Youness Anzane (dramaturge), Zoé Chantre (cinéaste & scénographe), Claudie Decultis (comédienne), Delphine Demont (danseuse /chorégraphe), Julien Fezans (créateur sonore), Aurore James (comédienne), Julie Lesgages (comédienne), Aurélie Leroux (metteure en scène & autrice), Sebastien Ly, (danseur/chorégraphe), Melodie Marcq (autrice/comédienne/performeuse), Cécile Robin Prévallée (danseuse), Cécile Zanibelli (comédienne/danseuse)...