Art & Territoire 2021

INSTALLATION PAYSAGÈRE EN MOUVEMENT (en écriture)

Constance Arizzoli/Daniela Labbé Cabrera/ Magali Murbach.

Ce projet va s'écrire sur trois années, au sein d'une résidence longue sur l'art, l'enfance et l’écologie, que nous menons au Théâtre du Parc Floral. Cette résidence qui établit une collaboration avec l'ensemble des acteurs du Parc Floral, est baptisée « Scène pour un Jardin planétaire », en hommage à son parrain: le jardinier-poète Gilles Clément. C'est à partir d'une réflexion sur comment l’artiste peut se faire jardinier: entremetteur de rencontres et garant protecteur d’une diversité en constante évolution, que naît le projet de cette installation paysagère, qui va s'écrire en plusieurs temps.

PREMIER ÉPISODE : UN JARDIN POUR DEMAIN

Pour poser la première pierre de cette Installation, Daniela Labbé Cabrera imagine avec le créateur sonore Julien Fezans une pièce sonore à partir du livre pour enfants de Gilles Clément & Vincent Gravé: Un jardin pour demain.

Un livre qui met en scène le long voyage d'un jardinier pour constituer son "Jardin Planétaire". À écouter en extérieur, en jouant, assis, debout, en se balançant ou en déambulant au sein du Parc Floral.

Tout public à partir de 6 ans.

Voix de Daniela Labbé Cabrera/ Création Sonore Julien Fezans/ Scénographie Magali Murbach en collaboration avec Constance Arizzoli, Daniela Labbé Cabrera et Anne Elodie Sorlin/ Enregistrement studio Emmanuel Deloze/ Régie Marco Laporte- avec le soutien de Franck Frappa. / Crée dans le cadre de "Un été particulier 2020" organisé par la Mairie de Paris.

LE PROJET DE L'INSTALLATION

IMG_5065.JPG
croquis mag installation3.JPG

« Faire des cabanes : imaginer des façons de vivre dans un monde abîmé. Trouver où atterrir, sur quel sol rééprouvé, sur quelle terre repensée (…) Faire des cabanes en tout genres - inventer, jardiner les possibles ; sans craindre d’appeler cabanes des huttes de phrases, de papier, de pensée, d’amitié, des nouvelles façons de se représenter l’espace, le temps, l’action, les liens, les pratiques »


Marielle Macé, Nos cabanes. (Ed Verdier)

CONCEPTION & ECRITURE

Constance Arizzoli, Daniela Labbé Cabrera, Magali Murbach, Anne Elodie Sorlin

SCENOGRAPHIE

Constance Arizzoli & Magali Murbach

REGIE GENERALE

Marco Laporte

COLLABORATIONS

Guillaume Allardi (acteur/musicien), Jordie Ansari (anthropologue), Zoé Chantre (cinéaste/scénographe), Sébastien Ly (danseur/chorégraphe), Julien Fezans ( créateur sonore), Franck Frappa (acteur/réalisateur),

PARTENAIRES (en cours)

Théâtre du Parc Floral- Théâtre Dunois, La Lisière / Lieu de création pour les arts de la rue et les arts dans l'espace publique en Île-de-France.

 

"Ce sera comme un refuge. Un refuge pour une pensée de la biodiversité, du soin de la vie et du vivant. Elle aura vocation à se déplacer partout dans l’espace public et son but sera de soulever les enjeux écologiques du vivant à la fois à travers sa structure mais aussi à travers les diverses propositions qui viendront l’habiter. Elle sera conçue comme un projet voué à la métamorphose, jamais « fini », et nourri des différentes rencontres que nous ferons au fur et à mesure du temps avec d’autres artistes, des scientifiques, chercheurs, anthropologues, jardiniers, géographes, historiens...

À la fois œuvre paysagère, qui se regarde en tant que telle, faisant corps avec le paysage et à la fois abri, contenant, lieu ou venir s’installer, et où s'enregistrent des présences, lieu de ressource et d'usage ; elle accueillera des répertoires, des jeux, des histoires, des jardins suspendus, des savoirs, des personnes, de l’oralité, du mouvement, des pièces sonores, des cartographies vivantes, des suspens..."

 

Constance Arizzoli, Daniela Labbé Cabrera et Magali Murbach, Mai 2020.